Lettres et numérique

« D’façon, y’a rien à faire ici ! »  C’est d’abord pour lutter contre ce divorce entre ses élèves et leur lieu de vie que Caroline Tellier a lancé un projet de déambulations pédagogiques dans la ville. Professeure de français au collège Léon Blum à Wingles dans le bassin minier du Pas-de Calais, elle a conduit ses cinquièmes à s’emparer des mots et de l’espace pour qu’ils se réconcilient avec eux, les redécouvrent et les réévaluent, fortifient aussi leur capacité à s’exprimer et voyager, donc à prendre le large. Au programme, particulièrement riche et stimulant : explorations de divers quartiers, lectures et écritures poétiques, recherches sur la toponymie, le patois ou l’histoire minière, photographies à la Depardon, reportages-vidéos, réalisation de capsules sonores intégrées à une carte numérique, QRcodes placés dans les rues pour que tous les habitants accèdent aux créations des collégiens…  Au final : le vivant travail de compétences variées, le bonheur de se confronter au monde pour apprendre à le conquérir.

L’article ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s